Les artistes du festival

Orchestre du Festival
L’Orchestre du Festival en Pays d’Alsace est un ensemble professionnel à géométrie variable qui a une double vocation. D’une part, le développement avec excellence d’un répertoire instrumental éclectique, selon la ligne artistique du Festival. D’autre part, l’échange avec des chanteurs amateurs que ce soit dans l’accompagnement d’oeuvres symphonique-chorales ou lors des stages, où l’échange est plus global et convivial.

Les membres de l’orchestre proviennent de toute la région alsacienne et sont souvent des jeunes professionnels. Héritier du Festival au Pays du Mont-Blanc, cet ensemble profite de l’élan de 7 saisons de travail.

La vocation de l’orchestre dépasse le cadre du Festival en Pays d’Alsace. Depuis sa création, l’orchestre a développé sa double mission assurant des concerts instrumentaux indépendants et accompagnant le pratique amateur sur la scène et dans la préparation des répertoires. Ceci a pu être apprécié en Alsace lors du concert à l’Eglise Saint Michel de Reichshoffen en 2015 et 2016.

Les VIF
Cet ensemble a été créé autour du Requiem en ut mineur, de L. Cherubini, en 2011. Il est composé d’une soixantaine de choristes amateurs venus de toute la région d'Île de France. Les chanteurs font partie de divers choeurs, mais partagent avec intensité le plaisir d'aborder un répertoire différent.

Junko Suzuki
Junko Suzuki collectionne diplômes et récompenses : Université de Musique de Tokyo, Conservatoire International de Musique (diplôme supérieur concertiste d'orgue dans la classe de F. Levechin), Premiers prix de piano dans la classe de D. Geoffroy et de musique de chambre dans la classe de C. Lelong à l'École Normale de Musique de Paris.

Pianiste/Accompagnatrice au Conservatoire de Clamart, du Chœur de l'Orchestre de Paris et de l'Ensemble Vocal de l'Hurpoix, elle prête son talent à de nombreux chanteurs et instrumentistes tout en développant sa propre carrière.

Luciano Bibiloni, direction musicale et artistique
Chanteur, compositeur, chef de choeur et chef d’orchestre, Luciano Bibiloni est né à La Plata, Argentine. Dès l’âge de 8 ans, il étudie le piano, le chant, le violon et l’alto. Sans abandonner ces instruments, il entreprend des études de composition et de direction chorale et orchestrale à l’Université Nationale de La Plata, puis à Barcelone. Il se perfectionne ensuite à Paris, notamment au Conservatoire National Supérieur de Musique.

Il enchaînera les expériences de direction avec des ensembles vocaux de haut niveau dont la Maîtrise de Paris, et orchestraux (Orchestre Philharmonique de Freiburg, Sinfonieta de Paris, Europa Musa, etc.),

Il a été le directeur musical et artistique de la Maîtrise de la cathédrale Saint-Etienne, de Toulouse pendant plus de 4 ans avant de prendre la direction des Petits Chanteurs de Strasbourg – Maîtrise de l’Opéra national du Rhin.